06.88.07.24.26 contact@temps-equilibre.fr

LE TAIJI QUAN (TAI CHI CHUAN)

Qu’est-ce que le taiji quan ?

un temps d'équilibre : TAIJI-1

« Chaque mouvement exprime l’inséparabilité du yin et du yang, de la tranquillité et de l’action, de la flexion et de l’extension, de l’inspiration et de l’expiration, de la fermeture et de l’ouverture, du recul et de l’avancée, de l’accumulation et du jaillissement… Ainsi le corps devient, à l’image du principe premier, lui-même un Taiji » . 

Le taiji quan (boxe du faîte suprême) est un art martial chinois associé au yin et au yang et inspiré de la philosophie taoïste.
On retrouve dans cet art les principes d’alternance et d’imbrication du yin et du yang, comme l’illustre le salut poing fermé (yang)/main ouverte (yin).
Cet art martial est rattaché au style interne des monts Wudang, berceau des arts martiaux internes taoïstes.
Le taiji quan développe en effet l’usage de la souplesse et de l’énergie interne et non de la dureté et de la force physique.

Une pratique qui donna naissance à différents styles

Si on fait remonter la création légendaire du taiji quan au environ des XIII-XIV siècles par l’ermite Zhang Sanfeng, ce n’est qu’au milieu du XIX siècle qu’il fut introduit à Pékin par Yang Luchan. Celui-ci élabora son art à partir des techniques apprises au sein du clan Chen de Chenjiagou. Les styles contemporains yang, wu et sun de taiji quan qui furent ensuite créés prennent tous leur naissance dans les techniques de Yang Luchan.

Il a fallut attendre le début du XXème siècle, pour que le taiji quan se popularise réellement avec la création d’écoles formant des centaines d’élèves.

Ainsi, plusieurs styles de taiji ont vu le jour et de grands maîtres ont laissé leur noms à ces courants. Je n’en citerai que certains :

  • Le style yang

Le fondateur Yang Chengfu codifia le style dans les années 20 et contribua à sa popularité et à sa diffusion à travers la Chine. Le style yang est aujourd’hui le style le plus répandu dans le monde.

  • Le style chen

Le maître Chen Fake est considéré comme le plus grand expert de l’école Chen et est l’artisan de la notoriété de ce style à la fin des années 20 à Pékin.

Le maître Wang Bo étudia le style chen à Pékin sous la direction du maître Chen Fake.

  • Le style de Shenji ying

Le taiji quan Shenji ying est une forme ancienne (laojia) traditionnelle de taiji. Le nom Shenji ying vient du nom du bataillon d’élite de l’armée impériale formé en 1862. Ce style fut transmis par Chang Yunjie héritier de la technique Quanyou (Quanyou laojia) à un cercle restrein d’élèves dont le maître Wang Bo.

Les principales caractéristiques du taiji quan

Les enchaînements de taiji quan se caractérisent par des mouvements lents, souples et fluides accompagnés par une respiration lente et tranquille. Le style chen fait exception car il alterne des mouvements lents avec des mouvements rapides (coups de poing et pied donnés à vitesse réelle).

Le taiji quan est connu principalement comme pratique de santé. Néanmoins, il existe différents niveaux de pratique permettant soit de développer uniquement l’aspect prophylactique du taiji soit d’allier santé et art martial à travers notamment les exercices à deux (tuishou ou poussées des mains) et les applications d’autodéfense (sanshou).

Fermer le menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer